Editions du Perron » page d'accueil Les éditions du Perron
CatalogueHistoire et patrimoine
Braine-l'Alleud, cœur de la bataille de 1815
Eric Meuwissen
Collection : Hors collection
Format : 24 x 30,5 cm
ISBN : 978-2-87114-257-7
Pages : 240
ajouter au panier 30,00 €

Nouveauté !    

Code EAN (code à barres) : 978-2-87114-257-7 * 9782871142577

Reconstitution de la bataille par des passionnés. (c) Photo M. Fasol.

La bataille de Waterloo s’est à peine déroulée à Waterloo. Le 18 juin 1815, c’est principalement sur la crête de Mont-Saint-Jean, donc sur le territoire de Braine-l’Alleud et de Plancenoit, que l’armée de Napoléon affronta celle de Wellington.

Lors de combats meurtriers, les Français furent vaincus par les Alliés – Britanniques, Prussiens et Hollando-Belges réunis. La bataille fit rage et les pertes des deux côtés furent énormes. Cette défaite changea le visage de l’Europe.

Napoléon en buste. (c) Eric Meuwissen.

Arthur Wellesley, duc de Wellington, commandant de l'armée anglo-néerlandaise aux Pays-Bas durant les Cent-Jours. (c) Coll. Véronique Denis-Simon. 

Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire. Parmi les noms de lieux-dits où se déroulèrent les phases principales de cette terrible journée, ceux de la Belle-Alliance et de Mont-Saint-Jean furent proposés pour baptiser la bataille.

Mais Wellington en décida autrement. Comme il avait implanté son quartier général à Waterloo, c’est ce nom-là qu’il choisit. 

Aujourd’hui, le nom de Waterloo a fait le tour du monde.

Mais le visiteur d’hier et d’aujourd’hui est toujours surpris : c’est à Braine-l’Alleud qu’il découvre le mémorial des événements, le Panorama présentant les combats, la célèbre butte du Lion et surtout la ferme d’Hougoumont, haut lieu de la bataille. 

La butte du Lion, vue d'Hougoumont. (c) Administration communale de Braine-l'Alleud.

En appréhendant la journée du 18 juin 1815 par le prisme des limites communales brainoises, avec de nombreuses cartes et un index impressionnant des personnages civils et militaires rencontrés, cette étude originale met en lumière une bizarrerie de l’histoire et replace la bataille dans son contexte géographique.

Elle évoque également l’important rôle des Brainois en ces heures tragiques et, par la suite, leur accueil séculaire au hameau du Lion. 

Le prince d'Orange, futur roi Guillaume II des Pays-Bas. C'est à l'endroit où il fut blessé que fut érigée la butte du Lion. (c) Coll. Véronique Denis-Simon.

Les grandes charges de l'armée française sur l'armée alliée (sur le territoire de la commune de Braine-l'Alleud). D'après la carte dans LOGIE (Jacques), Waterloo, la campagne de 1815, Bruxelles, 2003, p. 110.

Mots-clés : 18 juin 1815, bataille, Belle-Alliance, Braine-l'Alleud, butte du Lion, hameau du Lion, Hougoumont, mémorial de la bataille de 1815, Mont-Saint-Jean, Napoléon, Panorama de la bataille de 1815, Plancenoit, Waterloo, Wellington.
Résumé : la bataille du 18 juin 1815 replacée dans son contexte géographique.


PANIER D'ACHATS  PANIER D'ACHATS
Votre panier d'achats est actuellement vide...
» Passer commande
» Conditions générales
A PARAÎTRE SUR LE MÊME THÈME
AWEX | AGENCE WALLONE À L'EXPORTATION